- - LIGUE DU SPORT AUTOMOBILE DES HAUTS DE FRANCE- -
- - LIGUE DU SPORT AUTOMOBILE  DES HAUTS DE FRANCE- -

HOLD-UP

 

 

L’état revient sur ses engagements

et « pique » à la FFSA 25% de sa

subvention sur les conventions d’objectifs,

soit la modique somme de 200.000€ !

 

Comme toutes les fédérations sportives, l’Etat prend en charge une partie des frais engagés pour des opérations diverses. C’est le cas pour la FFSA qui a obtenu, comme tous les ans, en début d’année, une convention pour le sport de haut Niveau. Certes, cette subvention était en baisse de 4% par rapport à l’année dernière et l’on comprend pourquoi l’Etat ayant besoin d’argent. Il faut espérer que tous ont été soumis à cette baisse (ce dont on peut douter, compte tenu de ce qui suit)

 

En Avril, l’Etat, après discussion, communique son accord par écrit et il joint une convention précisant les choses. La convention, signée par le Président de la FFSA est retournée au ministère des sports. Il est donc procédé au lancement des opérations (par exemple, stages pour les équipes de France, formation diverses etc.….). Il faut savoir que pour ces opérations, quand l’Etat donne 1€, la fédération doit justifier d’avoir mis  également 1€.

 

Quelle ne fut pas la surprise quand, le 27 avril, le directeur des sports au ministère fait savoir à la FFSA que sa subvention va être revue à la baisse, mais qu’il prendra contact avec la FFSA pour discuter des conséquences que cela pourra avoir.

 

Le Président DESCHAUX fait le 14 mai, un courrier au directeur des sports dans lequel il s’étonnait que des accords signés un mois plus tôt puissent être dénoncés aussi brutalement.

 

Mais ce n’est pas la fin des mauvaises surprises : Le 10 juin, la FFSA reçoit une lettre  toujours du même directeur, qui nous annonce que la « nécessaire » révision a la baisse sera de 200.000€.

 

Le Président répond aussitôt que cette façon de procéder n'est acceptable, ni dans sa forme ni sur le fond.

 

  1. 1.    Aucun contact n’a eu lieu entre le 1er courrier et la décision.
  2. 2.    Aucune réponse au courrier du Président du 14 Mai, pas même un accusé réception.

 

Le directeur avait précisé dans son courrier initial que ses collaborateurs reviendraient vers notre Directeur Technique National afin d’envisager avec lui l’impact de la baisse des subventions sur les actions menées et engagées par la FFSA. Il faut préciser que toutes les opérations sont lancées.

 

Aucune démarche n’a été  engagée et cette diminution a été décidée discrétionnairement, sans discussion préalable basée sur la fourchette haute.

 

On peut comprendre que l’Etat ait besoin d’argent et qu’une diminution supplémentaire des subventions soit imposée.  C’était déjà le cas, puisque les subventions étaient déjà réduites de 4%. A condition que tout le monde mette la main à la poche.

 

Ce qui est incompréhensif,  c’est que cette somme impacte directement le haut niveau, alors que la FFSA est une fédération qui a obtenu des résultats probants, soulignés par tous : 4 pilotes Français en F1 (nation la plus représentée avec l’Allemagne) des positions de leaders avec Sébastien OGIER et bien sur Sébastien LOEB en championnat du Monde des rallyes, les résultats d’Yvan MULLER en WTCC et bien d’autres résultats positifs dans le monde entier, sans oublier notre école AUTO SPOPRT ACADEMY, seule structure de ce type existant dans le monde.

 

Cette décision d’un directeur des sports repose sur des considérations personnelles basée sur sa croyance dans le fait que la FFSA souffrirait moins d’une diminution de sa subvention que d’autres fédérations plus dépendantes du soutient de l’état. Il a vu ça ou ce fonctionnaire ?  Brefs, vous êtes bons donc on vous taxe ! Belle mentalité. C’est vrai que nous avons une gestion financière saine (reconnue par BERCY) et que nos résultats prouvent le travail effectué, et ce n’est pas le cas de tout le monde…. Belles notions d’égalité. !.

 

C’est d’autant plus scandaleux que nous apprenons que seules 3 fédérations sont impactées : La FFSA bien sur, le FOOT et une autre dans les sports de combat. C’est ce l’on appelle la justice !  La justice aurait été de retirer à toutes les fédérations un petit pourcentage (2/3%) qui aurait été supportée par tous. Il vaut mieux être malade, avoir des dettes et fonctionner comme un char à bœuf que d’être en bonne santé.

 

La FFSA fait l’objet de mesures partiales que nous ne pouvons pas accepter. Cela aura des conséquences sur notre fonctionnement !

 

L’assemblée générale de la FFSA a donné quitus, hier, au Président de la FFSA pour mener au bien toutes les actions possibles.

 

Pour notre part, nous alertons nos élus.

 

Vous pouvez ainsi vous faire une opinion sur ce qui se passe dans le sport en général, et pour le sport automobile en particulier.

 

LE CRSA NP

 

 

 

Commentaires

Aucune entrée disponible
Veuillez entrer le code.
* Champs obligatoires

 

 

Recherche de candidats..Lire la suite

DERNIERES Vidéos de la Ligue cliquez sur la photo ci dessus

ORGANISATEURS Nouvelles homologations sur votre page en cliquant ICI

Vous cherchez une photo ? Cliquez ICI

Renseignements

LICENCES  ICI

LIGUE DU SPORT AUTOMOBILE DES HAUTS DE FRANCE
3 Rue du Moulin Brûlé
62100 Calais
lsahf@sfr.fr
Téléphone : 03.21.85.90.90

Webmaster :

webmaster@sportautonord.com

Crédits photos

François Duvauchel

Recommandez cette page sur :

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© CRSA Conception O Delseaux