- - LIGUE DU SPORT AUTOMOBILE DES HAUTS DE FRANCE- -
- - LIGUE DU SPORT AUTOMOBILE  DES HAUTS DE FRANCE- -

34ème Rallye de la Lys - Ville de Saint-Venant

Alors qu'il était le meilleur performer du rallye, Vincent Christiann n'a pas pu emporter cette édition suite à la défaillance d'un turbo et à une crevaison. Laurent Bayard n'avait plus d'adversaire et remporte logiquement sa sixième victoire à Aire sur la Lys. Yves Saint Ruquier étrennait sa nouvelle Fabia R5. Il semble en avoir pris toute la mesure en se classant deuxième du général. Il sera un candidat sérieux à la victoire au prochain rallye du Marquenterre. Troisième et premier du groupe N, le nordiste victorien Heuninck (Mitsubishi) à encore démontré son talent.
Tous les résultats ici

VHC

 

Dimitry Debaque termine en tête devant la BMW M3 de Patrick Spillebeen et l’ancienne Porsche de José Barbara pilotée le co-organisateur du rallye du Touquet Philippe Flament : « C’est une auto plus physique à conduire que l’Alpine A110 que j’utilise habituellement en championnat de France VHC ».

 

2016

Contrat rempli pour Laurent Bayard qui s’impose pour la cinquième fois consécutive à St Venant. Le pilote de Robecq a assuré lors de cette dernière boucle en montant des pneus mixtes alors que les routes ont séché, laissant la vedette à José Barbara qui signe par deux fois le meilleur temps afin de mettre la pression sur le britannique Graham Coffey qui n’a pas craqué. Barbara n’était pas satisfait de son choix de pneus (mixtes) à l’issue de la première boucle : « Nous avons perdu la seconde place ce matin, je suis content de monter sur le podium ». Satisfaction également pour Graham Coffey qui était reparti frustré de St Venant en 2015, sa monture ayant rencontré une avarie électronique lors du premier passage au parc d’assistance (il n’avait pu disputer un mètre de course). Hugues Lapouille signe son meilleur classement sur asphalte, Vincent Christiann espérait ce matin revenir sur lui, mais il manque de roulage avec la Mini WRC. Le belge Bruno Parmentier fait une belle remontée aujourd’hui en dépassant Pierre Hapka parti avec des pneus mixtes ce matin et Anthony Mortier vainqueur de la catégorie deux roues motrices.

Rebondissement dans le groupe N, Anthony Leduc qui vient d’acheter sa Mitsubishi Lancer Evo 9 chez le préparateur belge Aldero coiffe dans le dernier chrono Jean Luc Debove leader depuis le départ. Jérôme Pesant a dépassé Bruno Bocquet, également battu sur le fil par l’homme fort de la classe N2 Pierre Alexandre Perrin

 

Historique : L’épreuve historique revient à la Porsche de Dimitry Debaque, leader depuis le départ devant Damien Grometz (205 GTi 1.6) et Michel Trinel (BMW 323i). José Lévèque a perdu ses chances de podium après une petite faute hier après midi.
 

Textes Anthony Cauchy,  Photos Francois Duvauchel

Texte Anthony Cauchy 

Contrat rempli pour Laurent Bayard même si il n’est pas aussi dominateur que lors des précédentes éditions : « Je suis content que José ait gagné la dernière spéciale. J’ai obtenu l’essentiel (environ 25s) de mon avantage sur Steve dans Hautes Lys. Nous atteignons une vitesse moyenne de prés de 120 km/h alors que les routes sont sales et poussiéreuses. Ma Toyota vient d’avoir dix huit ans ». Steve Hendy aurait signé de suite pour cette place de dauphin acquise à la régulière, même si il est conscient qu’il lui sera difficile de combler son handicap demain. José Barbara ne pourra pas souffler car Graham Coffey reste sur ses talons. Hugues Lapouille est satisfait d’avoir résisté à Vincent Christiann qui a pris confiance dans la Mini WRC : « C’est une monture moderne par rapport à la Corolla, la tenue de route est phénoménale, par contre le moteur manque un peu de puissance ». Yves Saint Requier a creuser un écart par rapport à Pierre Hapka qui s’est montré prudent lors de cette dernière boucle, il a encore en mémoire sa petite faute du rallye Charlemagne 2015.

Au contact : l’écart s’est quelque peu réduit dans le groupe N entre Jean Luc Debove et Anthony Leduc qui avoue ne pas encore maîtriser pleinement sa Mitsubishi : « Je la conduit encore trop comme une traction, du coup le train avant ne s’inscrit pas toujours correctement dans les courbes et les pneus avants chauffent ». Maxence Maurice qui a acheté à Gilles Nantet cette belle Porsche 996 GT3, il pense qu’il sera plus à l’aise sur les routes de la seconde étape. 

Texte Anthony Cauchy

ES 1 : Haute Lys (12,4 km) – ES 2 : Pays d’Aire (11,2 km) – ES 3 : Berges de la Lys (6,1 km)


Quelques gouttes au départ de Haute Lys, mais les routes restent sèchent et glissantes (assez sales). Laurent Bayard est parti sur un gros rythme : « Je suis à bloc, le revêtement est sale » et remporte les deux premières spéciales. Steve Hendy lui réplique dans l’ES 3 : « Je suis un peu à court de compétition, je n’ai pas conduit la Focus depuis six mois ». Hugues Lapouille pointe à une belle troisième place : « J’ai pris part au Touquet. La Subaru manque un peu de puissance sur l’asphalte mais je m’amuse bien. Après la Lys, je repars dans le championnat de France des rallyes sur Terre ». Quatrième Graham Coffey  devance José Barbara : « L’an passé je n’ai pas pu prendre le départ. Les réglages de la Subaru ne sont pas vraiment adaptés aux routes d’ici. C’est certain je reviendrai car j’aime ce rallye très rythmé au niveau du timing ». 

Duel en S2000 : Yves Saint Requier a pris un petit avantage sur l’autre Peugeot 207 S2000 de Pierre Hapka qui manque de compétition, mais a déjà fait plus de chemin qu’en 2015 (abandon ES 1) : « Je ne dispute pas plus de quatre rallyes par an. Presque tous les week-ends j’accompagne mes enfants sur les courses de BMX Race qui évoluent jusqu’au championnat d’Europe ».

Porte-parole belge : Bruno Parmentier dispute son second rallye avec sa nouvelle Ford Fiesta R5 : « J’ai terminé huitième à Tielt. Je manque de connaissance du terrain. Lors de cette première boucle nous avons plutôt validé les notes, cela devrait aller mieux par la suite. Le but est de se familiariser avec la voiture en vue des 24h d’Ypres. C’est une belle épreuve, je vais en parler à mes amis belges, nous serons plus nombreux en 2016 ». 

Duel avorté : On attendait le duel entre les deux BMW Z3 d’Aurélien Vaillant et Olivier Crespel mais le second a perdu plus de huit minutes dans l’ES 1 (crevaison). Maxence Maurice a acquis une Porsche 996 GT3 : « Je ne suis pas parvenu à m’habituer à la 207 S2000. La Porsche n’est pas la monture idéale ici, les routes sont sales ». 

Clio RS : Francis Legrand mène le groupe F2000, mais il doit surveiller Marc Lance qui est parti en pneus pluie. Comme il avait en secours deux pneus slicks, il les a montés à l’avant pour les ES 2 et 3. 

Dans l’annexe historique, Dimitry Debaque avec sa Porsche 911 SC 3.0 a pris l’ascendant sur José Lévèque et sa R5 Alpine

Timming officiel 2016.xlsx
Document Microsoft Excel [37.2 KB]
Liste des engagés officielle Rallye de l[...]
Document Microsoft Excel [61.0 KB]
REGLEMENT RALLYE DE LA LYS 2016.pdf
Document Adobe Acrobat [950.2 KB]

 

 

Recherche de candidats..Lire la suite

DERNIERES Vidéos de la Ligue cliquez sur la photo ci dessus

ORGANISATEURS Nouvelles homologations sur votre page en cliquant ICI

Vous cherchez une photo ? Cliquez ICI

Renseignements

LICENCES  ICI

LIGUE DU SPORT AUTOMOBILE DES HAUTS DE FRANCE
3 Rue du Moulin Brûlé
62100 Calais
lsahf@sfr.fr
Téléphone : 03.21.85.90.90

Webmaster :

webmaster@sportautonord.com

Crédits photos

François Duvauchel

Recommandez cette page sur :

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© CRSA Conception O Delseaux